Musicales Vagamundo 2021

Emmanuel Rousson

Emmanuel Rousson commence ses études de clavecin au Conservatoire National de Région de Nice dans la classe d’Huguette Grémy Chauliac et de Martine Raibaldi, où il obtient un Premier Prix de Clavecin avec mention très bien. En 1994, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon dans lequel il obtient le Diplôme National d’Études Supérieures de Musique en Clavecin, avec mention très bien, dans la classe de Françoise Lengellé, et en Basse Continue dans la classe d’Yves Rechsteiner. Sa carrière de concertiste l’amène à donner des récitals dans la France entière (à Angers, Lille, Paris, Amilly, en Bretagne et au Pays basque, dans divers festivals comme le Festival de Musique Sacrée de Nice, Festival de Musique Ancienne de Dieppe, Les Nuits d’été de Lépin, l’Opéra de Nice, Mi-Temps classic de Chateauroux…) mais aussi à l’étranger en Belgique, en Irlande, en Suisse à l’Opéra de Zurich, au Festival Al Bustan au Liban et à Moscou en Russie. Il est actuellement professeur de clavecin titulaire au Conservatoire de Brest et coordinateur du département de musique ancienne. Il participe aussi à de nombreux jurys notamment au CNSM de Lyon et collabore avec les Cefedem Rhône-Alpes et Loire Atlantique comme personne ressource, ainsi qu’avec le Pôle Supérieur de Rennes.   

Mathilde Horcholle

Après avoir étudié la flûte traversière et les sciences sociales, Mathilde Horcholle s’est spécialisée dans le jeu sur les flûtes anciennes. Elle a étudié auprès de B. Kuijken, F. Theuns et M. Hantaï au conservatoire de Bruxelles et à l’ESMUC de Barcelone. Elle affectionne particulièrement jouer avec le claveciniste Emmanuel Rousson et se produit au sein de différents ensembles comme La Petite Symphonie, Ma Non Troppo avec qui elle crée des spectacles pluridisciplinaires, ou encore les Renaissants, consort de flûtes traversières qu’elle a cofondé récemment. Elle enseigne les flûtes traversières dans les écoles de musique de Clisson et de Saint-Jean-de-Monts.

Marie-Astrid Arnal et Thierry Besnard s’expriment en duo depuis plusieurs années. C’est au fil de leurs pérégrinations qu’est née cette belle complicité. Le succès de leur premier CD Diversité de la musique française a été salué par le critique Jean Malraye qualifiant ce disque d’original, recherché, équilibré, au rendu sonore excellent, hautement recommandable propre à toucher le cœur du mélomane.

Marie-Astrid Arnal

Marie-Astrid Arnal commence ses études musicales au Conservatoire de Perpignan dans la classe de piano de Mme Andrée Dussol puis au CNSMD de Paris avec Pierre Barbizet. Elle poursuit ensuite à l’École Normale Supérieure de Musique de Paris avec Germaine Mounier et Ramzi Yassa. Elle est remarquée par Gyorgy Cziffra à Senlis. Titulaire du DE de piano, DE d’accompagnement, CA de piano, Diplôme Européen de Médecine des Arts, Marie-Astrid Arnal est concertiste, passionnée par la musique de chambre. Elle crée l’Association Musique Buissonnière dont l’objectif est de promouvoir la musique et les arts en tous lieux possibles, au contact d’un piano à queue pour sensibiliser tous les publics à la musique classique.

Thierry Besnard

Après ses études de clarinette au Conservatoire de Caen dans la classe de Jean-Pierre Antoine, Thierry Besnard poursuit son parcours musical au conservatoire de Rueil-Malmaison dans la classe d’Henri Druart, puis il se perfectionne avec Michel Arrignon. Il obtient le CA de clarinette puis le diplôme de direction d’orchestre sous la conduite de Désiré Dondeyne qui lui apporte le goût de l’assemblage des timbres et de la couleur musicale.
Thierry Besnard joue régulièrement en Sonate avec Marie-Astrid Arnal au piano et il est membre du Quintette à Vent de Bretagne. Professeur au Conservatoire de Lorient durant 14 ans, Thierry Besnard est désormais professeur au Conservatoire d’Alençon et participe aux concerts de la saison d’Opus 61.